La source : bibliothèque numérique à Bamako

Une association de jeunes informaticiens innovants ont créé le premier distributeur autonome de contenus numériques au Mali. Conçu comme un kiosque, « La Source » est un ordinateur, assemblé par des défenseurs du logiciel libre à Bamako.

L’association Kunnafoni et l’équipe Ubuntu, de jeunes informaticiens innovants, ont créé le premier distributeur autonome de contenus numériques au Mali. Conçue comme un kiosque, « La Source » est un ordinateur, assemblé par de jeunes défenseurs du logiciel libre à Bamako. Le but est de diffuser à moindre prix des logiciels libres.

A priori, la librairie papeterie Konate située dans le centre de Bamako ressemble à toutes les autres. On y trouve des stylos, des livres pour enfants, des cartouches d’encre et l’on y boit le thé. Pourtant, la boutique de monsieur Konate attire les curieux depuis qu’on y a installé un objet, disons, « non identifié ».
Il s’agit d’un ordinateur fait de bric et de broc, dont tout le monde parle. En réalité, « La Source » est un distributeur autonome de contenus numériques. Pour un coût modique, l ‘utilisateur peut télécharger sur sa clé USB des logiciels libres, des livres, l’encyclopédie Wikipédia, des documentaires, des ressources éducatives et des clips vidéo d’artistes locaux.

Pour Mamadou Coulibaly, membre fondateur du distributeur informatique « La Source », l’objectif est de donner autant d’informations que possible aux gens, en matière éducative pour qu’ils puissent s’instruire et valoriser le plus possible la culture de la connaissance. Même si selon lui, la plupart demande le Coran pour le moment. « Le Coran et la musique malienne! », précise-t-il.

Dans cette drôle de boîte entièrement fabriquée à la main, on trouve de tout : des informations inédites réunies dans un seul ordinateur ouvert à tous, là où elles sont parfois longues à télécharger sur Internet et coûteuses pour des usagers tributaires du cybercafé. « J’ai déjà enregistré un clip guinéen », explique Mamadou Sarr, client du distributeur informatique. C’est simple, je l’ai mis sur ma clef avant de le transférer sur mon ordinateur que je regarde souvent. C’est vraiment très simple, même quelqu’un qui n’a pas d’ordinateur peut l’utiliser facilement, même celui qui ne connaît pas du tout l’ordinateur, tu lui expliques tout simplement comment ça fonctionne, il vient, il fait le truc, banalement comme ça. »

Très simple à utiliser, « La Source » est un concept original qui commence à intéresser jusqu’à Abidjan et Dakar. Une petite révolution qui fait de cette librairie papeterie de quartier, une véritable médiathèque municipale. Le succès dépasse même le gérant de cette librairie très high-tech! « La Source est très intéressante pour nous », se félicite Sekouba Soumeno, gérant de la papeterie Konate. « Ca nous crée des clients. En plus, on y trouve tout le temps de nouveaux documents, des trucs qui ne sont pas dans ma boutique ici. Alors, c’est vraiment intéressant pour tout le monde ».

Forts de cette réussite, les inventeurs fous sont en train de mettre au point un mini-ordinateur, grand comme une carte d’identité qui, connecté à un écran, permettrait à tout un chacun d’avoir accès, entre autres, à l’encyclopédie universelle.

Jeudi 17 juillet 2008

 Bamako

VIDEO et ARTICLE consultable sur :
https://web.archive.org/web/20090221083502/http://www.france24.com/fr/20080717-reportage-mali-bamako-librairie-telecharger-succes-bibliotheque&navi=REPORTAGES

LIENS

Une borne de distribution de logiciels libres à Bamako