Exemplaires Formes et pratiques de l’édition

FormEdit

Cet événement à visée exploratoire met en avant des expériences significatives dans le domaine du design éditorial contemporain. Il résulte de la collaboration de cinq écoles supérieures d’art et de design, et s’appuie sur une sélection d’objets éditoriaux remarquables, issus du domaine francophone et produits au cours des cinq dernières années.

Durant les trois premiers jours d’ouverture, la manifestation propose un programme d’interventions et une table ronde réunissant des éditeurs, des graphistes, des historiens, des critiques. Les onze conférences et la table ronde de cette programmation sont destinées d’une part à mettre en lumière certains aspects de l’édition contemporaine et du contexte dans lequel celle-ci se développe, d’autre part à éclairer certains des choix effectués dans la sélection.

Une exposition présente les objets éditoriaux retenus et rend compte des démarches qui ont présidé à cette sélection.

Parti pris

Si le design éditorial concerne l’activité du graphiste, il importe d’entendre le travail de mise en forme dans son sens le plus riche, incluant l’analyse, voire la conception de certains contenus. Ainsi, parmi les questions soulevées, celle de la (re)distribution des rôles dans le processus éditorial, et de l’articulation des différentes compétences, qu’elles soient assumées par des contributeurs distincts ou par un unique acteur.

Seront mis en valeur des objets remarquables, soit par le processus d’élaboration dont ils résultent, soit par la qualité d’agencement de leurs différents composants ou par leur caractère aventureux (innovation technologique et inventivité visuelle embrassées pareillement). Les ouvrages retenus pourront également témoigner de certains enjeux et pratiques de l’édition contemporaine ou de formes contemporaines d’accès aux textes et de lecture.

Dispositif et calendrier de la biennale

Première édition d’une nouvelle biennale

 

La biennale est accueillie et mise en œuvre pour sa première édition par l’Ensba Lyon et l’équipe de ses enseignants des masters design graphique et design d’exposition, avec un comité de pilotage constitué de cinq écoles françaises — deux enseignants de chacune d’elles participent au comité (ce qui n’exclut pas qu’un nombre supérieur d’enseignants se trouve engagé de fait dans le projet au sein de l’une ou l’autre des écoles). L’édition suivante de la biennale sera accueillie par l’une des autres écoles participantes.

 

Comité de pilotage
Le comité de pilotage de cette première édition est composé comme suit :
— Bordeaux : Pierre Ponant et Benjamin Thorel,
— Lyon : Jean-Marie Courant et Catherine Guiral,
— Rennes : Isabelle Jégo et Olivier Lebrun,
— Strasbourg : Philippe Delangle et Jérôme Saint-Loubert Bié,
— Valence : David Poullard et Samuel Vermeil,
— Catherine de Smet.

Phase de préparation

 

De septembre 2013 à juin 2014, les membres du comité se sont chargés, dans leurs écoles respectives et selon des modalités libres qui pouvaient notamment supposer une orientation thématique, d’établir une sélection argumentée de six objets éditoriaux issus du domaine francophone des cinq dernières années, éventuellement accompagnée d’un choix
«?d’ouvrages de comparaison?» permettant de situer, de qualifier ou d’éclairer les choix effectués. Les «?ouvrages de comparaison?» peuvent être plus anciens que ceux de la sélection et être issus du domaine étranger non francophone.

L’argumentation a pris la forme d’une note critique explicitant d’une part, sur un plan général, les directions prises et les critères retenus pour la sélection ainsi que les modalités du processus de choix (notamment pédagogiques), et d’autre part, pour chacun des six objets élus (et, le cas échéant, chacun des objets de la «?sélection de comparaison?»), les raisons qui ont conduit à les inclure dans la liste finale.

De mars à décembre 2014, le comité a élaboré au cours de deux réunions, le programme de conférences de la biennale. La nature des interventions envisagées a été guidée par la sélection?: les invités (éditeurs, graphistes, critiques, historiens, etc.) viendront rendre compte de certains des ouvrages retenus et/ou traiteront de questions éditoriales soulevées par ceux-ci.

De mars 2014 à avril 2015, l’équipe du master design de l’Ensba Lyon a conçu, en dialogue avec le comité, une exposition de la sélection des ouvrages. Celle-ci sera accompagnée par la projection de films qui offriront un aperçu des approches développées par chaque équipe.

 

La biennale

 

Du 2 au 4 avril 2015, colloque et ouverture de l’exposition :
4 demi-journées d’interventions?:

12 conférences, 1 table ronde, 15 intervenants.

Du 2 au 17 avril, l’exposition présentera les 30 objets éditoriaux de la sélection et les soixante-dix ouvrages de comparaison retenus. Les démarches qui ont présidé à cette sélection, différentes pour chaque école, seront restituées d’une part par des films qui en livrent un aperçu, d’autre part par un ensemble d’objets éditoriaux, conçus et produits par chacune des écoles.

Scénographie et communication

La scénographie de l’exposition a été conçue par les étudiants du master design d’exposition de l’Ensba Lyon (coordination?: Olivier Vadrot), les films présentés dans l’exposition ainsi que la communication de la manifestation ont été conçus et mis en œuvre par des étudiantes du master design graphique de l’Ensba Lyon (coordination?: Jean-Marie Courant et Catherine Guiral).

Lancement de la revue Graphisme en France

Exemplaires. Formes et pratiques de l’édition est heureux d’accueillir pour sa première édition le lancement de la vingt et unième livraison de Graphisme en France, lors de l’inauguration de l’exposition le jeudi 2 avril. Une présentation de cette publication sera assurée en clôture de la journée du 3 avril, par Véronique Marrier et Angelo Cirimele, auteur d’une contribution à cette nouvelle édition consacrée au thème de la direction artistique de presse et de magazines.

http://exemplaires2015.fr