Formats et réceptions des nouvelles éditorialisations numériques

Quelles relations entre formats (types de dispositifs sociotechniques) et réceptions (comportements de visite, visualisations, lectures, usages sociaux) des nouvelles éditorialisations numériques (livres enrichis, ouvrages dynamiques / ONDIAL, applications interactives en mobilité,) dans les secteurs recherche, éducation, culture ?

Avec  : Olivier Aïm, Bruno Bachimont, Michel Bernard, Marc Bernardot, Jean-Edouard Bigot, Serge Bouchardon, Hélène Bourdeloie, Eddie Breuil, Stéphane Crozat, Milad Doueihi, MichaelEberle-Sinatra, Nicolas Esposito, Pierre Gagnepain, Alexandre Gefen, Claire Jeantet, Charles Lenay, Nina Lendrin, Dominique Lenne, Louise Merzeau, Pierre Mounier, Denis Peschanski, Vincent Puig, Nicolas Sauret, Mohamed Sidir, Bernard Stiegler, Jérôme Valluy, Michael Vicente, Marcello Vitali-Rosati, Gérard Wormser.

Atelier de recherche (suivi et participation en ligne), 8 juin 2015, 9h / 17h

Objectifs de la journée : 1) mutualiser l’état des connaissances scientifiques disponibles sur les formats et réceptions des nouvelles éditorialisations numériques, bénéficier réciproquement des retours d’expériences et réalisations (notamment celles indiquées dans le programme) et favoriser les collaborations ultérieures entre participants ; 2) examiner à la lumière de diverses disciplines scientifiques une hypothèse de convergence des questions, enjeux, problématiques de divers secteurs socio-professionnels (activités pédagogiques et scientifiques, musées, théâtres et opéras, expositions picturales, présentation musicale voire musicologiques, mémoriaux commémoratifs, présentations de patrimoines architecturaux, urbains et historiques, éditions artistiques, littéraires et scientifiques, catalogues et fonds de bibliothèques et archives, activités et attractivités touristiques, productions journalistiques,  etc.), vers ce que l’on nommera « ouvrage numérique dynamique, indépendant, en accès libre » (ondial), sans sous-estimer les différenciations de besoins techniques et usages sociaux entre ces secteurs comme entre disciplines (scientifiques & pédagogiques), avec le secteur universitaire comme fil conducteur mais en s’intéressant aux transferts et synergies intersectorielles ; 3) préparer par les enregistrements vidéos (débats filmés) et par les écrits instantanés de la journée (écritoire collaboratif), la matière pour des enrichissements éditoriaux.

L’atelier sera ouvert au public seulement en ligne (en direct et en différé), sur PolemicTweet :
http://polemictweet.com/costech-sn-formats-receptions-editorialisation/client.php
Les participations à distance se feront par annotations instantanées dans la vidéo via Tweeter (hashtag : #ONDIAL) et par écritoire collaboratif ouvert : https://lite6.framapad.org/p/ondial
La participation en salle n’est pas ouverte au public, les personnes qui participeront à ‘atelier en salle sont indiquées dans le programme (PDF ; 1,3 Mo)
Informations : http://www.costech.utc.fr/article60

Journée co-organisée par le Costech-UTC (axe « synergies numériques »), l’IRI (Centre George Pompidou) et le réseau Numer-Univ (séminaire de recherche Fichet-Heynlin sur le numérique universitaire) avec des participations et soutiens du Gis-UTSH (axe « humanités du numérique en environnement technologique »), du projet de recherche CIME (interactions contextuelles en mobilité pour l’apprentissage / Région Picardie), ) de la revue Sens public et de la Chaire HumaNum (« Humanisme numérique », ComUE-Sorbonne Université) – Resp. : Jérôme Valluy