Body Hacking

digital portrait

Les Bodyhackers sont parmi nous de 19h à 21h

Retour du cycle la culture numérique au Lavoir Public

INVITES  Phillippe Liotard, sociologue, université  Claude Bernard Lyon 1, débat autour du Bodyhacking

CONFÉRENCE  Débat de 19h à 21h organisée en partenariat avec Le Lavoir Public

Depuis quelques années, le tatouage et la chirurgie esthétique se démocratisent. Dans le même temps, la technologie permet de reconstruire des membres grâce à des prothèses high-tech.

Aujourd’hui, une minorité d’individus, les « body hackers », proposent d’aller encore plus loin en faisant de leur corps un vrai champ d’expérimentations.

Le principe : s’implanter toutes sortes de composants artificiels (pacemakers, puces RFID, implants…) pour « augmenter » leurs fonctions sensorielles.

Ce mouvement peut-il séduire le grand public ? Est-ce une façon de prendre le contrôle de son propre corps ?

La technologie fera-t-elle bientôt de nous des mutants ? Bref, faut-il trafiquer son corps ?

Des tribunes des stades à la Mission pour l’égalité à l’université, le sociologue Philippe Liotard déconstruit les idées reçues et les clichés… à commencer par les siens pour en savoir plus

Il est notamment l’auteur de l’article : Corps en kit, Le Poinçon, la lame et le feu : la chair ciselée, Sexe à la carte : de l’embellissement à l’effacement, L’Encre et le métal. Interview avec Ron Athey, où il traite des Modifications corporelles.

Le blog de Philippe Liotard